open menu

En Suisse: GoogleAnalytics, Wordpress et Apache dominent leur marché

 (mise à jour )

Suite à vos nombreuses demandes par mail et à vos commentaires sur LinkedIn, voici une analyse (non exhaustive) du WEB suisse du point de vue Web Server.

Un Spider WEB a été rapidement développé pour parcourir les serveurs suisses et a été couplé à l'excellente base de données de localisation de chez Maxmind. Voici les résultats de l'analyse.

Google Analytics: moyenne Suisse

Mesurer l'audience d'un site, d'un blog ou d'un shop en ligne est une activité primordiale de toute campagne ciblée.

Au niveau Suisse, 47.28% des sites web crawlés font confiance à Google pour leurs metrics. Le célèbre Google Analytic Tool est légèrement moins utilisé à Zürich (45.42%) et en Suisse orientale (43.44%). [Communiqué officiel pour des détails sur les 7 régions NUTS en Suisse]

Sans Google Analytics, point de salut?

La solution clef en main de Google est intéressante. Très facile à installer, encore plus à utiliser, cet outil n'est cependant pas indispensable.

Il est probable que nombre de sites web qui n'utilisent pas Google Analytics aient recours à une solution personnalisée.

Au final la meilleure solution consiste peut-être à coupler cet outil avec des statistiques maison et de comparer les mesures obtenues.

Répartition suisse des serveurs WEB

La figure de droite présente la répartition des serveurs HTTP. La taille du disque indique la densité relative des sites hébergés dans la région.

Étonnement, les serveur WEB se trouvent en majorité dans les environs de Zürich: 65.3% des  sites suisses sont hébergés dans cette région (canton de Zürich et alentours).


La région romande (Genève, Valais et Vaud) est loin derrière avec 11.53% des sites internet hébergés sur son territoire

WordPress et Typo3, les deux CMS favoris

Le marché suisse des CMS est dominé par WordPress. Historiquement l'un des derniers CMS créés (2005), Joomla, survit tant bien que mal à la concurrence de Typo3 qui l'a supplanté.

L'explication la plus simple et que le marché a changé depuis les années 2000 et que WordPress comble les nouveaux besoins esthétiques d'un site web actuel.

C'est probablement sa plus grande simplicité d'utilisation qui lui a permis de devancer ses concurrents.

Répartition des types de seveur

Pas de surprise du côté des Serveurs HTTP, Apache reste le leader du domaine en Suisse et Microsoft se place en seconde position.
Quant au serveur WEB russe, Nginx, il se démarque du peloton de queue avec un taux honorable de 5.75% de part du marché.

Par rapport au marché mondial (source), la Suisse préfère largement Apache puisqu'il se situe 24.4% plus haut que la moyenne internationale.
IIS et Nginx sont légèrement à la traîne (retards respectifs de 6.24% et 7.75%) tandis que les autres serveurs minoritaires sont en sous-effectif en Suisse (par exemple lightHTTP affiche un taux de 0.37%).

Détails algorithmiques

Pour ceux que ça intéresse, voici un excellent article sur l'insertion des données CSV dans une base de donnée Sqlite sous Linux.

Il suffit ensuite de convertir l'IP du serveur WEB au format INET_ATON pour la comparer dans la table de ranges fournie par Maxmind.com.

Ajouter un commentaire


9+14=